Le coureur de jupons: explications







Enfin voilà un profil que je n’ai pas eu le privilège de fréquenter et heureusement me direz-vous ! Mais qui sait ?  Peut-être que mon actuel, et tout frais, Cher-et-tendre fait partie de cette catégorie et là j’aurais touché le gros-lot, le parfait combo des quatre pires profils d’hommes qui peuplent cette planète gigantesque .
Gardons espoir et croisons les doigts pour que ce ne soit pas le cas ! Et si jamais, au grand jamais, il y’a un gentil vieux barbu là haut, je lui demande de m’épargner pour une fois ! Merci d’avance !

Bon, ça n’est pas parce que je ne suis pas sortie avec un spécimen de type « coureur de jupons » que je ne peux pas en parler. On en connais tous un : c’est un ami, l’ami d’un ami, un collègue de travail ou bien le mec de votre meilleure copine.

La plupart de temps nous savons bien le repérer ce prédateur, il ne se cache pas vraiment d’ailleurs. Ce séducteur invétéré a conscience de son pouvoir sur les femmes, il les connait, il les aime. Et le problème est bien là ; il ne peut pas se résoudre à n’en aimer qu’une seule. Il sait quoi dire et quand, il collectionne et multiplie les conquêtes afin d’augmenter sans cesse son palmarès, c’est une course interminable car, tout comme pourrait l’être un drogué, il n’est jamais rassasié.

Pourtant, et souvent en connaissance de cause, nous tombons sous son charme, son sourire angélique, ces beaux yeux qui pétillent, son aisance naturelle, et la flamme qu’il éveille en nous chaque fois qu’il est là, nous rend complètement dingue.

« Dingue » c’est le bon mot ! car même si le coureur de jupons fait battre notre cœur à 100 à l’heure, il n’en reste pas moins toxique. Car comment lui faire confiance ? C’est un véritable cœur d’artichaud, il peut craquer en un quart de seconde sur le premier joli petit derrière qu’il croise dans la rue, au travail, en boite, bref n’importe où, n’importe quand.
Alors on est très vite tenté de le fliquer H24 « t’es où ? avec qui ? comment ? et pour quoi faire ??!!! » On le harcèle, on fait des crise de jalousie, on menace mais à quoi bon? c’est un combat perdu d’avance !

Alors oui, on a toute l’espoir secret, en sortant avec lui, d'être celle qui parviendra à le dompter ce petit voyou, que pour NOUS il changera… on s’imagine déjà en robe blanche, à son bras devant une foule d’ex ou de rivales potentielles, rageant de jalousie, se demandant « comment a-t’elle fait, cette garce, pour lui passer la corde au cou ? »

Mais tout ça n’est qu’une vaste illusion. La triste vérité c’est que votre nom apparaît déjà sur son tableau de chasse, il vous a déjà séduit, il vous possède, vous n’avez donc plus autant d’importance à ses yeux car son unique plaisir est dans la conquête. Même s’il semble être calme un certain temps, il s’ennuie royalement, et il ne tardera pas à succomber de nouveau pour de la chair fraiche.
C’est un aventurier au fond et il y’a tellement de vallée à découvrir, de montagne à gravir et de grotte à explorer ! (ok c’est une métaphore se rapportant au sexe pour ceux qui ne suivraient pas ! ;) )

Pour résumer, il vous trompera, et vous pardonnerez, peut-être, quelques fois, mais ce qui est certain c’est que vous souffrirez de toute façon !



Aucun commentaire